Présentation d’arme : l’ak47

L’AK 47 (Avtomat Kalachnikova) est un fusil d’assaut conçu par le Soviétique Mikhail Kalachnikov. L’AK47 est le premier modèle de cette famille de fusils d’assaut dont le modèle le plus populaire est l’AKM. Grâce à sa puissance et à sa capacité, l’AK47 est devenue l’une des plus célèbres armes d’airsoft. Quelle est l’histoire de cette arme ? Et quelles sont ses caractéristiques ?

Historique de l’AK47

exemple de kalachnikov à bille
Blessé au cours de la bataille de Briansk, Mikhail Kalachnikov sergent dans une division blindée, commence à dessiner des armes, alors qu’il était à l’hôpital et en convalescence. Malgré les difficultés rencontrées au début pour la reconnaissance de son arme, Mikhail Kalachnikov va se servir de la propagande communiste des autorités soviétiques pour rendre populaire son arme. Il créa entre 1945 et 1979, plusieurs modèles expérimentaux de fusils d’assaut jugés intéressants. Il démontra l’originalité de l’arme en termes de principes techniques. Le génie de la kalachnikov, jamais égalée depuis, est sa grande simplicité. Il n’y a en effet rien de plus difficile que de faire un engin efficace, innovant et simple d’utilisation et d’entretien. Après son adoption, comme fusil réglementaire dans l’infanterie motorisée soviétique, cette arme a connu après, plusieurs modifications dans le but de la moderniser.

A voir aussi : Comment choisir sa M4 d’airsoft
C’est à partir de 1959 que cette arme amorce une révolution en palliant aux défauts de jeunesse et à la construction usinée de certaines pièces. Cela s’est traduit par la création du kalachnikov économique. L’arrivée de cette arme connue sous le nom d’AKM marque la naissance d’une nouvelle arme de la famille. Le passage au petit calibre (AK 47) n’est venu que pour confirmer la nouvelle dimension prise par cette arme.

Vous pouvez aussi jeter un œil à notre sélection de fusils à bille.

Caractéristiques de l’AK47 d’airsoft

A lire : Présentation du MP5 à bille
L’AK47 dispose de plusieurs modèles, les anciens modèles, les modèles bulgares, les modèles yougoslaves et les plus récents modèles soviétiques. Ces armes récentes ont une précision de deux minutes d’arc avec une cadence de tir automatique de 600 coups par minute.

présentation d'une ak47
Les armes de la famille kalachnikov fonctionnent grâce à un emprunt de gaz assuré par un évent situé aux deux tiers du canon. Les gaz sont prélevés lors d’un tir et permettent de pousser le piston solidaire du porte-culasse. Ce dernier est reculé en entraînant la culasse, ce qui imprime à cette dernière une rotation la dégageant des tenons qui la liaient au canon afin de l’y verrouiller avant la percussion. L’ensemble va alors reculer grâce à la compression du ressort en épuisant l’énergie du recul. Le ressort récupérateur ramène alors toutes les pièces vers l’avant. La culasse prélève ensuite une nouvelle munition entre les lèvres du chargeur et l’introduit dans la chambre en la menant sur la rampe d’alimentation. Elle effectue enfin, une nouvelle rotation pour se verrouiller dans la chambre et un nouveau tir peut alors se produire, selon la position de la détente et du sélecteur de tir. Ce sont ces deux derniers composants qui sont responsables de l’activité du marteau qui vient frapper le percuteur pour propulser la cartouche présente dans la chambre.

Voir notre article sur les mitraillettes à bille.

Sim